Données annoncés faible pour l’Europe

Données annoncés faible pour l’Europe

Europe : les données économiques continuent de souligner la récession qui prévaut en Europe. Le taux de chômage dans la zone euro a augmenté en février, pour le 20e mois consécutif, à un niveau record de 12 %. Le volume des prêts accordés aux entreprises a diminué au cours du mois de février à un niveau indiquant une diminution annuelle de 4,2 %. L’estimation finale de l’indice composite des directeurs d’achat en zone euro a diminué au cours du mois de mars, pour le deuxième mois consécutif, à un niveau de 46,5. L’estimation était en phase avec les données préliminaires et inférieure au chiffre de 47,9 de février, ce qui indique que la récession va probablement se poursuivre dans les mois à venir.

Italie : plus d’un mois s’est écoulé depuis les élections, mais un gouvernement n’a pas encore été formé en Italie. Après que le leader de « centre gauche », Pier Luigi Bersani, a informé le président Napolitano qu’il était incapable de former un gouvernement, Napolitano a rétorqué en formant une « task force », espérant qu’elle sera en mesure d’établir un plan de réformes qui serait acceptable par toutes les parties. Ces développements ont contribué à une forte baisse de 39 points de base des rendements obligataires à 10 ans. Néanmoins, il demeure incertain si les parties seraient en mesure de s’accorder quant aux réformes dont l’Italie a besoin. En outre, en raison de l’écart idéologique séparant les parties, même si une coalition visant à promouvoir des réformes voyait le jour, elle peut ne pas être capable de les mener à bien, et, dans ce cas, de nouvelles élections auront lieu dans quelques mois.


imhottep
imhottep

Leave a Comment