Apres la paralysie ……

Apres la paralysie ……

6470239-etats-unis-l-impasse-politique-demeure-et-prolonge-la-paralysie

La semaine qui a succédé à l’arrêt de la paralysie a offert l’occasion de passer en revue les résultats de la querelle budgétaire sur l’économie américaine, ou plutôt les données de septembre qui en annoncent la couleur. Les données sur les ventes de logements existants pour septembre, publiées lundi, ont affiché un léger ralentissement quant à l’activité immobilière américaine, avec une baisse de 2 % environ par rapport au mois précédent, avec 5,29 millions d’unités changeant de mains. Les données sur l’emploi publiées mardi étaient une tout autre histoire. Avec une augmentation de 148 000 seulement s’agissant des emplois non agricoles, il semble que les effets de la paralysie sur le marché du travail américain ont été plus sévères en septembre qu’en août qui avait enregistré la création d’un chiffre plutôt élevé de 193 000 emplois. En septembre 2012, lorsque l’économie américaine était plus profondément enfoncée dans la grande récession, les emplois non agricoles n’avaient présenté qu’une légère augmentation de 138 000 postes créés. Le taux de chômage est tombé à 7,2 %.

D’autres données légèrement négatives sur le marché américain ont été présentées mercredi, comme les données du MBA (Association of Mortgage Banking) relatives aux demandes de prêts hypothécaires qui ont affiché une diminution de -0,6 %. Les demandes initiales d’assurance-chômage ont poursuivi leur lancée négative entamée depuis le début de la paralysie en restant élevées : les données publiées jeudi ont révélé un chiffre de 350 000 au cours de la dernière semaine. L’indice de confiance des consommateurs de l’université du Michigan a présenté une baisse d’un niveau de 75,2 à 73,2.

L’indice de confiance des investisseurs américains n’a pas été très affecté par tout ceci, étant donné que ces données pourraient être considérées comme une réaction temporaire à une situation unique. L’indice du Nasdaq a affiché une hausse légère, et pourtant notable, de 0,7 % au cours de la semaine précédente. De même, une augmentation de 0,9 % a été enregistrée par l’indice S&P 500.


imhottep
imhottep

Leave a Comment