Bourse Américaine évaluer la direction du vent

Bourse Américaine évaluer la direction du vent

L’économie américaine a montré des signes en demi-teinte au début de la semaine dernière. Les données portant sur la production industrielle pour le mois de septembre ont présenté une hausse impressionnante de 0,6 %. La production manufacturière, d’autre part, n’a enregistré qu’une augmentation négligeable de 0,1 % alors que 0,3 % était attendu. Cela a été le résultat de l’augmentation de la production dans l’industrie automobile compensée par des baisses dans les secteurs des meubles, des appareils électroménagers et des ordinateurs.


Les attentes se sont renforcées mercredi avec la publication de la décision de la Fed concernant les taux. Comme prévu, l’annonce n’a aucunement suggéré une prochaine réduction du programme QE3 mais a souligné que l’économie américaine se développe à un rythme modéré. Étant donné que le niveau des achats mensuels est resté à 85 milliards de dollars par mois, la déclaration n’a pas suggéré que la paralysie gouvernementale a porté préjudice de manière importante à l’économie. Alors que dans l’annonce de septembre, la Fed était préoccupée par le fait qu’un relèvement des taux du marché pourrait entraîner un ralentissement de l’amélioration de la situation économique, cela n’a pas été mentionné dans la déclaration de mercredi dernier.

Jeudi a été probablement le jour le plus surprenant de la semaine. À Chicago, il semble qu’aucun impact négatif n’a été enregistré suite à la paralysie gouvernementale puisque l’indice des directeurs d’achats de Chicago a grimpé en flèche pour atteindre son plus haut niveau depuis 31 mois. Toutefois, cela a été interprété comme constituant une mauvaise nouvelle par les marchés boursiers, étant donné que de bons chiffres pourraient inciter la Fed à procéder à la réduction du programme QE3 plus tôt que prévu. Il reste à voir si les données publiées à Chicago sont annonciatrices d’une amélioration de l’économie américaine, ou bien si les stocks enregistreront une hausse lors du prochain mois.

Cette semaine riche en rebondissements s’est conclue vendredi avec la publication de l’indice ISM dans le secteur manufacturier. De manière similaire à l’annonce de la Fed, les répondants à l’enquête ISM n’ont pas constaté de conséquences sur leur activité suite à la paralysie gouvernementale. L’enquête s’est accompagnée du chiffre impressionnant de 56,4, supérieur aux attentes qui misaient sur un niveau de 55, avec des exportations bondissant de 5 points pour atteindre 57. Cependant, contrairement au pessimisme des marchés boursiers enregistré jeudi en raison de préoccupations liées à la réduction du QE3, vendredi fut une journée plutôt positive pour les marchés d’actions avec le Dow affichant une augmentation journalière de 0,45 % et l’indice du S&P 500 présentant une hausse de 0,29 %.

imhottep
imhottep

Leave a Comment